SOYEZ VIGILANTS
Récemment, nous avons constaté des tentatives d’hameçonnage visant à obtenir le nom d’usager et le mot de passe utilisés par certains clients pour se connecter au Portail FÉRIQUE, notamment par la création d'un faux site imitant la page de connexion du Portail.

En savoir plus

Férique

Changer ou débuter un emploi

Un nouvel emploi, c'est un événement stimulant, mais qui soulève aussi plusieurs questions financières. C'est une bonne occasion de faire le point et d’évaluer vos objectifs.

Vous décrochez un nouvel emploi

Quelle utilisation allez-vous faire de vos nouveaux revenus? Avant toute chose, un examen de votre situation financière vous permettra de faire certains choix. 

Une des premières questions concerne la gestion d'une dette, souvent reliée aux études. A priori, vous pourriez penser que le remboursement de la dette avant tout est le meilleur choix. Pourtant, si votre placement offre la possibilité de générer un rendement supérieur au taux d’intérêt du prêt étudiant, ce qui est souvent le cas, le placement devient une option plus intéressante. De plus, il faut prendre en considération que les intérêts sur le prêt étudiant sont assujettis à un crédit d’impôt au Québec.

Plusieurs véhicules d’épargne vous sont proposés : le REER et le CELI s’avèrent des options de placement avantageuses qui comportent des caractéristiques bien distinctes. Évidemment, dans un monde idéal, il serait préférable de maximiser les deux options, mais sinon, laquelle privilégier? Tout dépend de votre taux d’imposition. Si vous prévoyez un taux marginal d'impôt moins élevé à la retraite qu'aujourd'hui, comme c’est le cas pour la majorité des gens, le REER est à favoriser.

Parallèlement à la gestion de la dette et au choix du compte, il serait sage de vous constituer un fonds d’urgence en prévoyant un compte à cet effet. Le montant devrait couvrir les frais de subsistance pour trois à six mois advenant une situation financière imprévue ou une perte de revenu soudaine, surtout si vous êtes travailleur(-euse) autonome.

Si vous avez choisi d’être travailleur(-euse) autonome, des éléments additionnels importants doivent être pris en considération. En plus d’avoir la responsabilité de payer le montant total des cotisations de la RRQ, vous n’avez aucune couverture d’assurance-emploi et vous devez accumuler vous-même des revenus pour votre retraite. Par contre, certains frais reliés à l’exploitation de votre entreprise sont déductibles d’impôt.

Par ailleurs, d’autres solutions d’épargne sont peut-être disponibles par le biais de votre employeur. Le REER collectif, un régime de participation différé aux bénéfices (RPDB) et un fonds de pension peuvent aussi constituer des choix intéressants pour vos épargnes. 

Férique

Besoin de conseils pour y voir plus clair? Notre équipe vous aide à définir vos objectifs financiers pour vous proposer des stratégies de placement qui répondent à vos besoins.

Isabelle Dion, MBA, Pl. Fin., FCSI, CIM®, RIS

Vice-présidente, Distribution, Services d'investissement FÉRIQUE

Vous changez d'emploi?

Cet événement de vie exige habituellement de prendre des décisions sur un certain nombre de questions financières, comme la gestion de votre indemnité de départ, la gestion du fonds de pension accumulé ou les avantages sociaux offerts par votre nouvel employeur.

Si vous avez reçu une indemnité de départ, assurez-vous d’en faire une utilisation judicieuse. Songez à utiliser ce montant pour :

  • Rembourser la totalité ou une partie de vos dettes;
  • Épargner pour votre avenir en effectuant un transfert direct à votre REER (exempt d’impôt);
  • Vous procurer un revenu régulier pour payer vos dépenses de subsistance;
  • Constituer un fonds d’urgence pour les dépenses imprévues (trois à six mois de dépenses de subsistance);
  • Générer un revenu en investissant ce montant dans des placements dans un compte qui rapporte des intérêts.

Si vous avez accumulé un régime de pension, vous avez le choix entre les options suivantes :

  • Retirer maintenant la valeur accumulée;
  • Transférer dans un CRI ou dans un REER la valeur actualisée de la rente;
  • Vous procurer un revenu régulier pour payer vos dépenses de subsistance;
  • Laisser le montant accumulé dans le régime et retirer le droit à la rente de retraite le moment venu;
  • Cette décision est très importante et il vous faut tenir compte du taux de rendement; minimum implicite à la rente.

Voir aussi

Accélérez votre autonomie financière

Pensez à l’avenir. Commencez à investir dès aujourd'hui.