Droit au but / Publié le .

Choisir le meilleur moment pour investir?

Attendre le moment parfait. Pour changer d’emploi. Pour déménager. Pour retourner aux études… Pour investir. Si un tel moment existe probablement, il est facile de rater l’occasion lorsqu’elle se présente et de s’en mordre les doigts.

droit au but

C’est vrai dans toutes les sphères de la vie, notamment en finance personnelle. S’il peut paraître alléchant de se synchroniser avec les marchés pour investir la veille d’un marché haussier et encaisser un maximum de rendement, ou pour désinvestir juste avant un marché en baisse pour limiter les pertes, cette stratégie pourrait vous coûter cher. Vous pourriez rater les journées les plus rentables sur les marchés ou investir la veille d’un événement imprévu qui fait chuter le cours des actions. En investissement, demeurer le plus longtemps possible sur les marchés en investissant à une fréquence régulière ses épargnes est souvent la stratégie la plus prometteuse. De plus, elle vous libère d’un stress et de potentiels regrets.

Nous vous en avions fait la démonstration lorsque les marchés ont été bousculés en début de pandémie (Se synchroniser avec les marchés, une bonne idée?). La volatilité des derniers mois a-t-elle mis à rude épreuve ce principe? Reprenons à nouveau l’exemple de nos trois investisseurs : Simon, Isabelle et Zineb.


Après avoir investi leur mise de départ (10 000 $) en 1987, chacun a économisé le même montant soit 100 $ par mois pendant 35 ans (de 1987 à 2022) et placé ce montant dans le même fonds commun de placement, mais selon trois tactiques différentes. Nos trois investisseurs auront donc traversé les mêmes crises importantes : le krach boursier de 1987, la bulle technologique des années 2000, la crise financière de 2008, la correction de 2020 due à la COVID-19 et le marché baissier de 2022.

  • Simon : l'investisseur malchanceux
    Simon dépose 100 $ chaque mois dans un compte d’épargne et surveille constamment les marchés en attendant l’opportunité parfaite pour investir. Malheureusement, il est plutôt malchanceux et choisit à chaque occasion le pire moment pour placer son capital accumulé. À chaque reprise, il investit son épargne juste avant d’importantes corrections boursières. Les investissements de Simon totalisent aujourd’hui 202 411 $.
  • Isabelle : l'investisseur chanceux
    Comme Simon, Isabelle dépose 100 $ chaque mois dans un compte d’épargne et surveille constamment les marchés en attendant l’opportunité parfaite pour investir. La chance est avec elle et elle investit à chaque fois alors que les marchés sont à leur plus creux. Elle a ainsi pu bénéficier des rebonds et n’a jamais vendu. Les investissements d'Isabelle totalisent aujourd’hui 308 523 $.
  • Zineb : l'investisseur régulier
    Zineb n’a pas surveillé les marchés. Elle a systématiquement investi ses contributions mensuelles de 100 $ directement dans son compte d’investissement. Tous les mois, pendant 35 ans, 100 $ étaient prélevés et déposés dans son compte sans qu’elle ait eu à s’en soucier. Les investissements de Zineb totalisent aujourd’hui 335 618 $.

investissement

*Calculé à partir de l'indice MSCI Canada. Source: Gestion FÉRIQUE.

Que peut-on conclure de cet exemple?
Tenter de synchroniser ses transactions avec les marchés demeure l’ennemi par excellence d’un investisseur. Que l’on soit chanceux ou pas, des études ont démontré que ceux qui cèdent à cette tentation se retrouvent la plupart du temps à amputer leur performance plutôt qu’à la bonifier.


Trois solutions pour demeurer sur la bonne voie

1. L’investissement périodique
En systématisant l’épargne et l’investissement, le même montant est investi quoiqu’il arrive et l’acquisition d’un placement se fait indépendamment des fluctuations de marchés. De plus, l’investissement périodique favorise la discipline, ce qui place l’investisseur sur la bonne voie pour atteindre son objectif.

2. La diversification des placements
La diversification signifie d'éviter de concentrer ses investissements dans les mêmes catégories d’actifs. Lorsque bien diversifié, le portefeuille sera moins affecté par la volatilité et restera centré sur le niveau de tolérance au risque de l’investisseur et sur son objectif. De plus, en maximisant le rendement composé, une diversification optimale peut mener l’épargnant à réaliser son projet plus rapidement.

3. Le rééquilibrage de son portefeuille d'investissement
L’équilibre d’un portefeuille d’investissement est précaire en raison des mouvements constants des marchés. Cette précarité nous impose de rééquilibrer périodiquement les actifs qui le composent afin d’éviter qu’il ne s’éloigne de sa cible. Le rééquilibrage a pour principale fonction de préserver l’équilibre entre le risque et le rendement d’un portefeuille ce qui évite à l’investisseur de se détourner de sa stratégie d’épargne.

Avez-vous une stratégie d’investissement efficace?
conseillère

Obtenez du conseil en contactant notre équipe


Service-conseil
Lundi au jeudi 8 h à 20 h
Vendredi 8 h à 17 h
T 514 788-6485 
Sans frais 1 800 291-0337
[email protected]

 

Voir les conditions d'admissibilité

Ouvrez un compte

150
Note légale
FÉRIQUE est une marque enregistrée de Gestion FÉRIQUE et est utilisée sous licence par sa filiale, Services d'investissement FÉRIQUE. Gestion FÉRIQUE est un gestionnaire de fonds d'investissement et assume la gestion des Fonds FÉRIQUE. Services d'investissement FÉRIQUE est un courtier en épargne collective et un cabinet de planification financière, ainsi que le placeur principal des Fonds FÉRIQUE. Veuillez noter qu'à des fins commerciales, Services d'investissement FÉRIQUE est aussi identifié en langue anglaise sous le nom de FÉRIQUE Investment Services.

Un placement dans un organisme de placement collectif peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d'autres frais. Les ratios de frais de gestion varient d'une année à l'autre. Veuillez lire le prospectus avant d'effectuer un placement. Les organismes de placement collectif ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur. 

Les taux de rendement hypothétiques et les tables mathématiques servent uniquement à illustrer les effets du taux de croissance composé et ne visent pas à refléter les valeurs futures d’un Fonds ou le rendement d'un placement dans un Fonds.

Les taux de rendement historiques indiqués sont des taux de rendement annuels totaux composés qui tiennent compte des fluctuations de la valeur des parts et du réinvestissement des distributions et qui ne tiennent pas compte des commissions d'achat et de rachat, des frais de placement ni des frais optionnels ou de l'impôt sur le revenu payable par un porteur, qui auraient pour effet de réduire le rendement.
Le présent document est à titre d'information seulement. Les renseignements fournis ne constituent pas des conseils particuliers de nature financière, juridique, comptable ou fiscale concernant des placements. Vous ne devriez pas agir sur la foi de l’information sans demander l’avis d’un professionnel.