Droit au but / Publié le .

La volatilité, une forme de risque?

Confondez-vous volatilité et risque? Si oui, les aléas qu’ont connus les marchés boursiers en 2018 vous tourmentent peut-être. Quelques clarifications pourraient vous aider à mieux les distinguer et ainsi, atténuer vos craintes. 

Qu’est-ce que la volatilité des marchés?

Pour un titre boursier, la volatilité est une évaluation des fluctuations de celui-ci pendant une période donnée. Traditionnellement, dans le secteur financier, lorsqu’on parle de volatilité on pense à l’écart-type des rendements, qui mesure leur dispersion par rapport à leur moyenne. Moins les rendements d’un titre s’éloignent de cette moyenne, plus l'écart-type sera faible et l’ensemble homogène. 

Est-ce que volatilité rime avec risque? 

En matière d’investissement, le risque ne se limite pas à la volatilité des marchés. Il peut prendre différentes formes. En fait, il varie selon la perception et les préoccupations de l’investisseur. 

Les mouvements en bourse des titres qui composent un portefeuille, tel que mesuré par l’écart-type (des titres ou du portefeuille en entier), est l’une de ces formes. En effet, pour un bon nombre d’investisseurs, ces fluctuations lorsqu’à la baisse représentent la perte d’une somme d’argent. 

Dans le cas particulier de personnes à la retraite, les risques de longévité ou d’inflation font partie des sources d’inquiétude. Le risque de longévité suggère que le retraité est susceptible de manquer d’argent avant son décès. Pour ce qui est du risque d’inflation, il représente la perte de pouvoir d’achat qui s’effrite avec le temps. 

Il y a aussi tous les risques spécifiques aux investissements que vous trouvez dans le prospectus simplifié décrivant un fonds commun de placement. Bien que ces risques soient nombreux, il est important d’en prendre connaissance. Cela pourrait vous éviter quelques surprises.  

Qu’en est-il des rendements? 

On le constate, la volatilité n’est qu’un volet du risque. Une combinaison de facteurs conduirait l’investisseur à tolérer des placements dans des valeurs mobilières plus ou moins risquées. Il est d’ailleurs primordial pour ce dernier de déterminer son niveau de tolérance au risque puisque les rendements attendus y sont directement liés.  
Le risque et le rendement suivent généralement la même tendance : plus le risque est élevé, plus il est probable que le rendement potentiel soit élevé. L’inverse est aussi vrai. 

La théorie moderne du portefeuille

La relation entre le rendement et le risque s’explique notamment par la théorie moderne du portefeuille d’Harry Markowitz. Rentabilité maximale pour un risque minimal, tel est ce qui définit l’opération de sélection des titres composant un portefeuille efficient. Le cœur de cette théorie est la diversification, qui permet de diminuer le risque et de respecter le niveau de tolérance de l’investisseur sans réduire le rendement attendu.

Les niveaux de risque

Les Autorités canadiennes en valeur mobilières exigent que les fonds communs de placement soient classés en fonction du risque défini par l’écart-type. La méthode décrite dans le règlement en question nécessite de calculer l’écart-type des rendements mensuels sur les dix dernières années. Le résultat annualisé donne le niveau de risque d’un fonds. 

Et, en temps de volatilité?

Dans un contexte de volatilité, il est légitime de se demander si certaines valeurs mobilières sont plus avantageuses ou si certaines stratégies peuvent faire en sorte de limiter les dégâts. Un portefeuille diversifié permet de tempérer les effets des soubresauts des marchés. 

Le principe de diversification offre l’opportunité d’être investi en tout temps dans plusieurs types de placements et des marchés variés. Ainsi, le rendement du portefeuille devrait être plus stable, puisqu’il ne dépend pas que d’une seule catégorie d’actif ou d’un secteur en particulier.

Gestion FÉRIQUE propose cinq Portefeuilles dont la répartition des actifs est alignée sur le profil de l’investisseur. Un rééquilibrage est effectué lorsque nécessaire pour maintenir le niveau de risque du portefeuille. Ils sont généralement construits et gérés selon une approche à long terme qui s’appuie sur une gestion active et responsable visant à surpasser le rendement médian de la catégorie avec un niveau de risque raisonnable. 

Les Portefeuilles FÉRIQUE


En somme, si vos objectifs financiers restent les mêmes, il y a de fortes chances que vous n’ayez pas à changer votre stratégie de placement puisque les périodes de volatilité en font partie intégrante. 

Pour en apprendre davantage sur le sujet, consultez notre site web ou contactez un conseiller ou représentant en épargne collective du service-conseil de Services d’investissement FÉRIQUE.

 

Service-conseilServices d'investissement FÉRIQUE
Lundi au vendredi 8 h à 20 h
T 514 788-6485
Sans frais 1 800 291-0337
client@ferique.com


FÉRIQUE est une marque enregistrée de Gestion FÉRIQUE et est utilisée sous licence par sa filiale, Services d'investissement FÉRIQUE. Gestion FÉRIQUE est un gestionnaire de fonds d'investissement et assume la gestion des Fonds FÉRIQUE. Services d'investissement FÉRIQUE est un courtier en épargne collective et un cabinet de planification financière, ainsi que le placeur principal des Fonds FÉRIQUE. Veuillez noter qu'à des fins commerciales, Services d'investissement FÉRIQUE est aussi identifié en langue anglaise sous le nom de FÉRIQUE Investment Services.

Un placement dans un organisme de placement collectif peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d'autres frais.  Les ratios de frais de gestion varient d’une année à l’autre. Veuillez lire le prospectus avant d’effectuer un placement. Les organismes de placement collectif ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.